Forum de la Compagnie Grise

Forum du club La Compagnie Grise, constitué de passionnés de jeux de simulation en tout genre.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Compte-rendu : FIASCO au XVIIème siècle !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
philou

avatar

Nombre de messages : 2010
Age : 46
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Compte-rendu : FIASCO au XVIIème siècle !   Sam 25 Mar - 11:43

Hier soir au CCM, nous avons fait une partie de Fiasco, dont voici le compte-rendu.
Comme vous allez le voir, jamais nous n'aurions pensé créer une histoire aussi romantique !

Nous avons choisi de jouer dans l'univers de Capes et d'épées, celui des mousquetaires de Louis XIII.



Après avoir défini semi-aléatoirement les relation entre les joueurs, voici ce que ça donne :
- Marc : Jean de la Renardière, fils aîné de la famille, devant se marier avec Mademoiselle de Pompadour. Il lui a confié un collier familial datant de St Louis qu'elle devra porter lors du mariage.
- Loïc : Mademoiselle de Pompadour, fille aînée de sa famille, promise à Jean de la Renardière. Ancienne amante d'Archibald, un mousquetaire du Roi.
- Sylvain : Archibald, mousquetaire du Roi, toujours amoureux de Mademoiselle de Pompadour. Possède une garçonnière dans une sombre ruelle du quartier de la Cour des Miracles. Il rêve d'un mariage d'amour avec son ancienne maîtresse.
- Philou : Anselme, ancien compagnon d'arme d'Archibald avec qui il a combattu pour le Roi. Il a été sauvé au front par Archibald, et désire se venger de la famille de la Renardière qui a ruiné son père. Il s'est arrangé pour devenir valet dans la demeure des De la Renardière.



ACTE I :
Au marché de l'île de la Cité, Jean de la Renardière accompagné de son valet Anselme, rencontre Mademoiselle de Pompadour. Il l'invite au bal que sa famille organise, et compte bien qu'elle arbore le fameux collier qu'elle devra porter lors du mariage.

Dans la soirée, Anselme se rend discrètement à la garçonnière d'Archibald où il lui raconte la rencontre du marché. Il propose alors à Archibald de voler le collier afin d'annuler le mariage... et accessoirement se venger de cette famille.
En sortant de la garçonnière, Anselme croise des mousquetaires de la compagnie d'Archibald, qui viennent le chercher pour une soirée de beuverie.

Le lendemain matin, alors que Jean de la Renardière, son valet, Mademoiselle de Pompadour et sa mère sortent de l'office religieux, Archibald les aborde agressivement, encore aviné.
Il provoque son rival maladroitement, avoue publiquement qu'il aime Mademoiselle de Pompadour, se fait gifler par Jean devant quelques mousquetaires venus à l'office - dont le cousin de Jean- , et termine minablement en vomissant sur le pavé.

Le soir même, Anselme se rend chez Mademoiselle de Pompadour, apportant l'invitation au bal de son "maître", et obtient d'elle le lieu où est remisé le fameux collier qu'elle devra porter lors du mariage. Elle lui indique un coffret rangé dans le bureau de son père.



A la nuit tombée, Anselme s'introduit dans la demeure des Pompadour.
Tandis qu'il entend des clameurs venant de la cave où le cuisinier et le patriarche se torchent allégrement, il grimpe les escaliers en quête du coffret contenant le collier. Soudain, il entend une conversation entre Mademoiselle de Pompadour et sa mère qui sont en train d'essayer le collier. Anselme, caché dans le couloir, comprend que celui-ci va rester dans la chambre de Mademoiselle.
Une fois la maisonnée endormie, Anselme sort de sa cachette, et s'introduit dans la chambre. Dans l'obscurité, il s'empare du collier, mais est surpris par Mademoiselle. il lui avoue alors son plan : en volant le collier, il n'y aura pas de mariage et elle pourra épouser Archibald. Puis il s'enfuit en cassant volontairement un carreau afin de simuler un cambriolage.

Le soir du bal, Archibald, qui n'a bien sûr pas été invité, observe les carrosses qui s'arrêtent devant la maison de la Renardière.
Il voit Anselme, dont la tâche est d'accueillir les convives à leur arrivée, et le hèle.
Ils sont bientôt rejoints par Mademoiselle de Pompadour qui cherchait Anselme. Elle ignore magnifiquement le pauvre Archibald et fait raccompagne Anselme dans la demeure de son futur époux.
Là, elle lui demande de lui porter son collier qui se trouve à l'étage, sous la couche du valet.
La mort dans l'âme, Anselme va quérir le collier. Mais lorsqu'il le présente devant Jean de la Renardière et ses convives, coup de théâtre !
Mademoiselle de Pompadour ôte son châle, dévoilant ainsi à tous le famieux collier de St Louis !
Anselme tremble, bafouille, comprenant qu'il a volé un autre collier qui appartenait déjà à la famille de Pompadour.

Accusé publiquement de vol, il panique et s'enfuit dans le parc, poursuivi par les gens de maison.
Rattrapé, il est va être vertement rossé devant tous les invités du bal.



ACTE II :
Anselme reçoit des coups de bâton qui font rire les convives.
La correction est interrompue par Archibald qui, le coeur brisé et fou de colère, intervient en déclamant une fois de plus son amour pour Mademoiselle de Pompadour qui ne réagit pas.

Survient alors le cousin mousquetaire de Jean de la Renardière : il avoue être lui aussi amoureux de la demoiselle. Ivre de rage, Archibald se jette sur lui l'épée tirée, et tue son rival.



Choquée, Mademoiselle de Pompadour court à son carrosse pour rentrer chez elle, tandis que sa mère s'évanouit. Archibald s'enfuit de la demeure, et s'accroche au carrose de son aimée.
Dans la foulée, Jean de la Renardière suivi d'Anselme se ruent eux aussi dans le carrosse familial à la poursuite de la belle.

Parvenus devant la demeure des Pompadour, la demoiselle réalise qu'elle aime finalement Archibald. Ils s'embrassent et jettent le collier de St Louis... qui est écrasé par la roue du carrosse de Jean de la Renardière qui les suivaient.

Ce dernier admet ne pas vouloir épouser Mademoiselle de Pompadour et repart, avec Anselme, à la maison familiale, tenant dans ses mains les restes du collier de St Louis.
rentré chez lui, il narre le dénouement de cette histoire à sa famille.
ne pouvant le supporter, son père fait une crise cardiaque, et en meurt sur le champ.

Quelques jours plus tard, Archibald tombe dans une embuscade tendue par les compagnons mousquetaires du cousin de Jean de la Renardière qui le vengent en le passant au fil de l'épée.

DENOUEMENT :
- Anselme n'ayant pu se venger de la famille de la Renardière et ayant perdu son ami Archibald, quitte son service et disparaît dans les rues parisiennes. Il ne fit plus parler de lui.
- Mademoiselle de Pompadour, éperdue d'amour pour Archibald, rejoignit le couvent. Inconsolable, elle se suicide en sautant du clocher.
- Jean de la Renardière ne profite pas longtemps de sa nouvelle position. En effet, il découvre que son père avait contracté de nombreuses dettes. Poursuivi par les créanciers, Jean doit vendre la demeure parisienne et finit ses jours sur les terres familiales au fin fond de la Creuse.
- Enfin, le nom d'Archibald est oublié et ne laissera jamais sa trace dans l'histoire.


_________________

https://ndfront.000webhostapp.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane R

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 46
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: Compte-rendu : FIASCO au XVIIème siècle !   Sam 25 Mar - 21:30

Les gars,
Félicitations ! Excellentissime !
Alexandre Dumas et Molière peuvent retourner prendre des cours !
Ça me fait regretter d'avoir été absent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc

avatar

Nombre de messages : 964
Age : 48
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Compte-rendu : FIASCO au XVIIème siècle !   Lun 27 Mar - 9:53

Merci, Philou, pour ce travail de rédaction.
Et merci à tous les joueurs pour cette soirée très sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarblek

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 24
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Compte-rendu : FIASCO au XVIIème siècle !   Mer 29 Mar - 21:47

Merci bien pour le compte-rendu ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Compte-rendu : FIASCO au XVIIème siècle !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Compte-rendu : FIASCO au XVIIème siècle !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compte rendu 1ère Campagne Aronis
» Compte rendu de bataille apocalypse montpellier à 21 000 pts
» Champs de bataille compte rendu de partie
» Compte-rendu premiere partie test
» compte rendu du 1er GN de Role en LUUUUUB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la Compagnie Grise :: Accueil Public :: Debriefing-
Sauter vers: